L'outil idéal pour assurer le pilotage séquentiel et sonore des exercices et dégager ainsi l’entraîneur des fastidieux coups de sifflets, afin qu'il puisse se consacrer exclusivement à l'animation de sa séance sans perdre de vue ses athlètes en action.

Quels sont les tests aérobies pour déterminer sa VMA ?
Tests VMA

Quels sont les meilleurs tests aérobies pour déterminer sa VMA? Qui ne sait jamais posé cette question?

L’objectif premier de ces tests est d’obtenir la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) d’un individu. Attention, chaque test a ses caractéristiques. Certains, sont continus permettant ainsi d’obtenir la VMAc (VMA pour les exercices continus) et d’autres intermittents permettant quant à eux d’obtenir la VMAi (VMA pour les exercices intermittents).

Nous allons distinguer et développer:

  • les tests aérobies triangulaires pour déterminer sa VMA : continus ou intermittents,
  • des tests rectangulaires.

 

 

1/ LES TESTS AEROBIES TRIANGULAIRES POUR DETERMINER SA VMA

 

a/Les TESTS CONTINUS :

 

Il est très facile à mettre en place puisqu’il ne nécessite que d’un terrain de 20m avec un couloir pour chaque individu. L’inconvénient de ce test est la répétition des changements de direction qui en plus sont difficiles à grande vitesse et traumatisants. Le travail mécanique due aux mises en action va donc nécessiter une table de correspondance pour obtenir la VMA.

  1. Derrière vélo : Il s’agit d’un test progressif très précis car l’incrémentation de la vitesse est de 0.25 toutes les 30 secondes. Cela permet une adaptation cardiaque plus facile et surtout progressive de l’individu. Le seul inconvénient est qu’il faut un lièvre avec un vélo et un appareil audio pour gérer l’allure des coups de pédales.
  2. Repères au sol : Il peut se faire sur piste avec des cônes de synchronisation uniquement à l’aide du SportbeeperPRO qui possède le programme pour le réaliser.

L’un des tests les plus faciles à mettre en place et le plus utilisé dans le sport ou dans le milieu scolaire. Il fait partie des plus fiables.

Pour sa réalisation, vous avez besoin d’une piste de 200m (minimum), de 10 cônes (minimum pour les bips de synchronisation de la vitesse) et de la bande sonore du test. L’incrémentation des paliers est de 0.5km/h par min. Le seul inconvénient est de devoir se munir d’enceinte puissante en extérieur pour la réalisation de celui-ci (ou d’avoir à disposition un SportbeeperPRO).

  • Le TPUM Léger Boucher

Il s’agit d’un test progressif continu comme le VAM et VAL. La différence est qu’il se fait sur une piste de 400m (de préférence) avec des plots tous les 50m et une incrémentation de la vitesse d’1km/h toutes les 2min. L’écart entre les plots peut rendre la synchronisation de l’allure de course plus difficile.

  • Le TUB 2 (Cazorla)

Il s’agit d’un test continu avec un enchainement de paliers de 3min espacés d’une minute de récupération.

La mise en place se fait sur une piste de 200 (minimum) avec des plots tous les 20m. Il existe deux versions une qui commence à 8/10/12/13/14/15…km/h et une version 12/14/16/17/18/19…km/h. De plus, il est réalisable avec des enceintes avec une bande sonore soit un SportbeeperPRO.

  • Le Test CONCONI

La vitesse d’incrémentation est de 0.5km/h par 200m. Dans ce cas comme la référence est une distance les paliers sont de plus en plus court au fil du temps et donc plus faciles à réaliser.

L’origine de ce test était de cerner la transition aérobie-anaérobie. Il se pratique sur une piste de 400m avec un étalonnage tous les 50m.

  • Le YO-YO Endurance Test (V1/V2)

Le YoYo Test en continu possède deux versions différentes et ressemble au test Navette de Léger, c’est-à-dire qu’il est réalisé sur une distance navette de 20m avec une incrémentation approximative de la vitesse de 0.5km/h.

Il a le même inconvénient, à savoir la répétition des changements de direction.

 

b/ Les TESTS INTERMITTENTS :

 

Il s’agit de l’un des tests les plus utilisés dans les sports à dominante intermittente (très utilisé par les clubs du calcio italien). Du fait de sa forme intermittente, il permet de calculer une vitesse limite obtenu à VO2max, elle est qualifiée de VMAi pour la différencier d’une VMAc (VMA Continue). Ce Test comprend l’échauffement avec un départ à 8 ou 10km/h selon le niveau des sportifs. L’augmentation de l’allure est de 0.5km/h par min. Il faut courir 45secondes et récupérer 15secondes pour passer au palier suivant. Le test Gacon 45-15 nécessite une piste de 300m minimum, et peut se faire avec une synchronisation de l’allure de course. Il est très facile à mettre en place et ne nécessite aucune bande sonore. Cependant l’utilisation d’un assistant coach comme le Sportbeeper est obligatoire si l’on veut avoir des bips de synchronisation.

  • Probst

Son installation demande une certaine expérience, cependant, il s’agit d’un test intéressant dans certains sports notamment au football.

  • Yo-Yo IRT1/2 ou Yo-Yo IET 1/2

Autre test aérobie pour déterminer sa VMA : test YO-YO . Il s’agit de la même mise en place que pour le test continu sur une distance de 20m avec en plus une zone de récupération active 2.5m ou de 5m selon la version utilisée. Il existe 4 versions disponibles sur le site internet du YOYO TEST, les 4 sont différentes en fonction des objectifs que vous voulez obtenir ou de la vitesse de départ que vous souhaitez.

  • Le 30-15 Fit (Buchheit)

Le 30-15 Fit (Buchheit) est un test intermittent navette (une distance 40m). Il est facile à mettre en place. Il ressemble au 45-15 cependant, plus la vitesse de course va augmenter, plus il y aura de changements de direction rendant le test plus contraignant que sur une piste de 400m. Le travail mécanique due aux mises en action va donc nécessiter des équations correctives sont utilisées pour calculer la VMA.

 

 

 

Tests VMA

2/Les TESTS AEROBIES RECTANGULAIRES POUR DETERMINER SA VMA:

 

  • Le COOPER ou le Demi-COOPER

Pour ces deux Tests aérobies pour déterminer sa VMA, il faudra réaliser la plus grande distance dans un temps imparti. Pour le test Cooper, la durée sera de 12min contre 6min pour le Demi. Plus elle sera importante plus la VMA sera élevée. L’avantage c’est qu’ils sont très faciles à mettre en place, il vous suffira seulement de construire une piste de 200m minimum pour limiter l’inclinaison des virages. Il nécessite cependant un échauffement au préalable. Le résultat que vous obtiendrez ne sera qu’une estimation de la VMA, de plus il reste contraignent pour des novices car ils ont tendance à ne pas avoir une allure régulière limitant ainsi leur résultat final (départ trop rapide…).

  • Le TMI (Temps Limite)

C’est un test pour calculer le temps limite à la VMA. Il nécessite une piste de 200m minimum. Il peut se faire avec une synchronisation de l’allure de course si l’on dispose d’un Sportbeeper. Il permet de vérifier la VMA.