L'outil idéal pour assurer le pilotage séquentiel et sonore des exercices et dégager ainsi l’entraîneur des fastidieux coups de sifflets, afin qu'il puisse se consacrer exclusivement à l'animation de sa séance sans perdre de vue ses athlètes en action.

Comment calculer sa VMA avec le test Navette Luc-Léger

Nous allons parler dans cet article du test Navette Luc Léger. Ce test est un des plus connus et utilisé pour calculer sa VMA au même titre que le VAMEVAL. Tout préparateur physique (ou coach sportif) a besoin de connaitre la VMA de ses sportifs afin de pouvoir individualiser ses entrainements. Son principal objectif étant de favoriser sa progression et d’éviter d’éventuelles blessures. Il faut bien évidemment prendre en compte les caractéristiques des participants (âge, capacité à se dépasser …).

 

Matériel nécessaire :

  • Un couloir de 20 mètres
  • Une bande son (le Sportbeeper)

 

Déroulement du test :

Il s’agit d’un test progressif continu qui commence à 8.5 km/h. Il n’y a donc pas de temps de récupération et la vitesse augmente progressivement. Chaque palier dure une minute et la vitesse est incrémentée de 0.5 km/h à chaque nouveau palier. Les participants doivent avoir le pied derrière la ligne lorsque le « bip » retentit. Le but est de réaliser le plus d’allers-retours possible et ainsi valider le plus de paliers possibles. Le test est terminé lorsque le sportif abandonne ou lorsqu’il a un retard sur les plots au moment de la sonnerie. Il faut ainsi se référer au dernier palier validé.

 

Avantages/Inconvénients :

Avantages :

Tout d’abord, la mise en place est assez rapide et facile.

Il est possible de faire ce test un peu partout. En effet dans la mesure où nous avons besoin uniquement d’un couloir de 20 mètres il est possible de réaliser ce test à l’extérieur comme à l’intérieur. Il n’est ainsi pas nécessaire de disposer d’une piste d’athlétisme.

Inconvénients :

Le principal inconvénient de ce test est qu’il se déroule sous forme d’aller-retour. Cela peut s’avérer démotivant ainsi que couteux en énergie dans la mesure où il faut accélérer freiner et repartir tous les 20 mètres. De plus, les personnes lourdes seront défavorisées avec ce type de test.